Directrice : Delphine DESROUSSEAUX

15, rue Saint-Jacques59390 Lannoy

Tél. : 03 20 20 60 60Fax : 03 20 20 60 00

Un petit coin d’ombre pour tester les dalles sensorielles

En ce jeudi ensoleillé, Noémie (psychomotricienne) et Karine (animatrice) proposent aux résidents une séance avec les dalles sensorielles.

Les résidents se sont réunis dans ce coin d’ombre du jardin pour découvrir le parcours du jour : on se déchausse, on marche sur les dalles et on exprime ce que l’on ressens.

Certains résidents ont préférés avoir les dalles sous les pieds et ont cherchés à reconnaitre les matières, en laissant libre court à leur imagination.

Les ateliers « équilibr’âge » de Noémie et Juliette : Surprise !

Au cas où vous l’auriez manqué !

L’atelier Equilibr’âge fête les 20 ans des Orchidées de Lannoy

Nous avons souhaité marquer le coup et prouver à tous qu’il n’y a pas d’âge pour prendre plaisir à bouger. Les résidents se sont rapidement mis d’accord pour « Sing sing sing » de Benny Goodman et ses rythmes Jazzy ! Le temps d’une chanson la bonne humeur s’est répandue dans les secteurs et les personnes de passage, résidents comme soignants, n’ont pas hésité à entrer dans la danse. Révélant des capacités insoupçonnées au quotidien et de nombreux moments de complicités.

Peut-être cela donnera envie à d’autres résidents de nous rejoindre le vendredi matin ?!

ttps://www.youtube.com/watch?v=D0jOqegfYBk

Noémie et Juliette (Psychomotricienne et Ergothérapeute)

La fête de la musique avec Juliette – ergothérapeute

Fête de la musique

Jeudi 21 juin c’était l’été mais aussi la fête de la musique! Nous avons fêté cela à Molière, qui a accueilli récemment plusieurs grands amateurs de musique classique. C’était l’occasion de découvrir que beaucoup ont appris le piano durant leur jeunesse. Nous avons écouté ensemble des grands airs classiques, et évoqué des anecdotes sur ces morceaux, parlé de notre ressenti en les écoutant. L’un des résidents est violoniste et nous a partagé son expérience avec passion, et même quelques devinettes pour les autres résidents. A tour de rôle nous avons pris la baguette de chef d’orchestre ou quelques percussions.
Un bon moment de partage qui a permis de créer des liens et de mieux se connaître autour d’une passion commune.

Juliette – Ergothérapeute

La presse en parle : article au sujet de l’escalade

Bonsoir à tous,

 

Nous vous proposons l’article réalisé par EHPADIA « une nouvelle vision des EHPAD » , magazine & site Web spécialisé sur l’actualité des EHPAD.

Article sur notre nouveau projet d’Escalade à Lannoy !

Bravo à Noémie psychomotricienne et à Christopher pour leurs idées innovantes et à ceux qui contribuent à apporter de la vie, des défis et de l’envie à la résidence !

Article page 26 et 28.

 

https://fr.calameo.com/read/0051298732a9882df395c

 

Bonne lecture à tous,

L’ascension….

Au cours d’une discussion avec un Kinésithérapeute (David), l’idée un peu folle nous vient de vous faire vivre une expérience inédite. Une activité sportive qui, en théorie, paraît absurde : l’escalade !
Flirter avec le vide est le but ultime de ce sport extrême. La pratique semble impensable pour le 3ème âge et pourtant …

Mr Chastang, Mr Leplat et Mr Chapelet ont relevé le défi ! Accompagnés d’Ophélie (Aide-soignante), Christopher (Animateur) et moi-même ( Psychomotricienne), ils ont bravé les idées reçues. Un peu frileux au départ, ils n’ont pas hésité à suivre les conseils de Bastien (Educateur sportif spécialisé en escalade) pour atteindre le sommet. Dans un climat de confiance et de bienveillance, ils ont pu découvrir cette pratique adaptée à leurs compétences. Les premiers pas hésitants dans la salle se sont rapidement transformés en démarches assurées. Rires et plaisir se sont mêlés à la danse. Finalement chacun a pu découvrir ses propres limites à son rythme. Nous avons retrouvés la résidence le cœur léger, gonflé de fierté et de superbes souvenirs gravés dans nos mémoires.

M. Chapelet témoigne :

« C’est pour moi une nouveauté dans le sport qui m’a plus et que j’ai très envie de recommencer. Cette approche m’a été bénéfique et m’a obligé à me surpasser.
Les exercices sont adaptés, avec progression. Les accompagnateurs sont sympathique, prêts à nous soutenir. Ils cherchent à nous faire évoluer par nous-même.
C’est avec grand plaisir que j’y retournerai !! »

Nous tirons une véritable leçon de cette aventure, rien n’est impossible. Sachez que souvent vous pensez que c’est votre corps qui vous freine mais votre esprit est maître. Détachez-vous, croyez en vous ! Votre corps a bien plus de ressources que vous ne l’imaginez !

Un grand merci à Mme Desrousseaux d’avoir cru en vous !

Atelier « grands voyageurs » avec Juliette

En janvier, grâce à l’atelier « Grands voyageurs » les résidants de Molière et Mozart ont pu partir en voyage sensoriel au Japon, où Anne (notre ancienne psychomotricienne) passait quelques semaines de son tour du monde.

Après quelques photos visionnées sur le blog awakeaway.travelmap.net, nous avons pu au son de la musique traditionnelle japonaise très « zen », découvrir une estampe japonaise du mont Fuji appréciée par Mme Vervisch, manipuler des baguettes (photo avec Mme Beatse), déguster une soupe « miso » (photo avec Mme Dehaut), sentir les effluves de thé vert préparé dans une jolie théière en céramique. Ce moment de découverte du Japon à la culture très raffinée a été bien apprécié par les résidants. Cela invite certains à s’exprimer sur leurs souvenirs de voyages divers (tels M. Facq qui nous a montré ses albums de Thailande cf photo) , et d’autres à dire quelques mots rares et précieux grâce à ces stimulations sensorielles. Les membres de l’équipe ont pu aussi ressentir avec plaisir cette ambiance zen dans le secteur.

Juliette ergothérapeute

 

Le « TRX » adapté aux résidents !

 

En lien avec l’ambition  2 « l’entourage est un partenaire précieux »

« nous accueillons les partenaires avec écoute et bienveillance »

Article de David kiné lannoy

Le TRX training est un accessoire de musculation composé de 2 sangles fixées à une porte.

Cela permet de réaliser une multitude d’exercices de renforcement musculaire et d’équilibre.

Inventé par l’armée américaine pour permettre aux militaires de s’entrainer partout, ils attachaient les sangles au canon de leur char.

Depuis2005 il est utilisé pour le sport de haut niveau. En test depuis 2 mois à Lannoy, le TRXa donné de très bons résultats !

« Cela permet un entrainement fonctionnel, de solliciter l’ensemble des groupes musculaires lors de mouvements comparables à ceux réalisés dans la vie de tous les jours »

En plus la suspension propose un travail d’équilibre en sollicitant les muscles profonds du gainage indispensable pour le sportif et ceux aussi de la personne âgée.

Comme cela est réalisé en suspension avec juste le poids du corps, il est moins traumatisant pour la personne.

« L’intérêt de cette technique adaptée aux résidents est de travailler la force, le cardio la souplesse et l’équilibre en stimulant la quasi-totalité des muscles du corps. »

« Pour moi cette méthode permet de recréer un schéma de mouvement complet proche de celui de la vie quotidienne plutôt que de travailler un mouvement isolé. »

AYEZ LA FRITE POUR GARDER LA FORME !

Vous cherchez une activité physique, ludique et simple à mettre en place ? Nous avons testé pour vous

LA FRIT’BALL !

 

Vous aurez besoin d’une table, d’un ballon de baudruche et de frites en mousse environ de 50 cm (manchon isolant de plomberie). Le but du jeu est de faire le maximum d’échange de ballon en utilisant les frites comme des raquettes, avec ses adversaires sans qu’il touche le sol !

Cette activité conviviale apporte le sourire à chacun. Elle peut aussi être faite avec les arrières et petits enfants des résidants, ou chez soi un jour de pluie pour défouler les enfants des salariés.

On voit apparaitre des tempéraments sportifs chez des résidants effacés, et des efforts de tonus postural ou de motricité volontaire efficace chez des personnes parfois en manque d’initiatives.

A quand les rencontres inter-Orchidées pour un tournoi de FRIT’BALL ?

Juliette (ergothérapeute) et Anne (psychomotricienne).

Les ateliers « Equilibr’âge » avec Juliette, Ergo et Anne, psychomotricienne

Savez-vous qu’aux Orchidées de Lannoy, il existe un atelier Equilibr’Âge ?

   

 

Effectivement, à tout âge on peut travailler son équilibre, prévenir les chutes ou apprendre les bons réflexes en cas de chute.

Lorsque nous sommes plus vulnérables, il est important de garder une activité physique et pourquoi pas dans le cadre d’un groupe convivial ?

Depuis leur arrivée, l’ergothérapeute Juliette et la psychomotricienne Anne, proposent cet atelier sur  8 séances hebdomadaires avec un programme varié. Tous les deux mois, un nouveau groupe de 6 résidents environ en bénéficie.

Le groupe est constitué en collaboration avec l’équipe médicale et paramédicaux externes, en fonction des besoins et des risques. Il est alors proposé aux résidents concernés.

Après une évaluation personnalisée de la marche, le programme comporte des parcours, automassage, des moyens ludiques comme le taï chi ou quelques pas de danse. Il est aussi proposé d’expérimenter les déplacements au sol dans un cadre sécurisé pour limiter l’anxiété en cas de chute, voire apprendre la technique de relever du sol. Tout cela permet de rassurer et revaloriser les résidents sur leurs compétences psychomotrices. Une visite du studio est aussi proposée par l’ergothérapeute pour des conseils personnalisés en situation (aménagement, chaussage, éclairage…).

Le petit groupe donne l’occasion d’un moment de convivialité et même de solidarité entre personnes âgées. N’hésitez plus à contacter Anne et Juliette pour tout échange à ce sujet !

N’hésitez plus à contacter Anne et Juliette pour tout échange à ce sujet !

Le dialogue tonico-émotionnel aux Orchidées de Lannoy !

Le toucher est le sens le plus utilisé dans les soins quotidiens auprès de la personne âgée. C’est le sens qui devient le plus fragile et sensible aux modifications de l’environnement et du corps avec l’âge. En psychomotricité, nous utilisons le dialogue tonico-émotionnel pour s’ajuster. Sans verbaliser, le corps a un langage : il s’exprime par l’alliance du tonus postural et des émotions. En touchant la main d’un résident, on peut capter son état tensionnel et émotionnel, sans même qu’il parle. Il faut alors adapter et ajuster son propre état tonico-émotionnel pour pouvoir rassurer, apaiser le personne avec qui nous dialoguons.

 

Par exemple : Si vous stressez, une personne proche peut le ressentir. Si vous vous relâchez, elle peut se détendre également.

C’est un long travail de prise de conscience corporelle avant de pouvoir induire une réponse à l’autre. Ce dialogue est particulièrement utilisé par le psychomotricien, mais rien ne vous empêche d’ouvrir l’œil sur votre attitude psychocorporelle et l’influence qu’elle a sur votre entourage.

Seuvre Anne

Psychomotricienne